Article rédigé avec l’aide de Cassandre Hinse-Joly, étudiante en médecine et stagiaire SARROS

La tendinopathie de l’épaule, aussi connue sous le nom de tendinite, est une condition causée par l’usure des tendons de l’épaule, souvent due à une surutilisation de cette articulation ou, parfois, à un traumatisme.

L’épaule est une articulation très mobile mais peu stable, ce qui fait qu’une bonne partie de sa solidité vient de l’action des muscles. En effet, quatre muscles se rejoignent sur la partie externe de l’épaule pour former un tendon sur la tête de l’humérus (l’os du bras). On nomme le regroupement de ces quatre muscles la coiffe des rotateurs. Concrètement, leur rôle est d’empêcher l’élévation de la tête de l’humérus et d’éviter de diminuer l’espace du canal déjà étroit formé par celle-ci et l’acromion (l’os du dessus de l’épaule). C’est dans ce canal que les tendons de l’épaule peuvent être comprimés ou irrités, causant les symptômes de la tendinopathie.

Schéma de l'épaule

Quels sont les facteurs prédisposants à la tendinopathie de l'épaule?

Âge

Chez les jeunes adultes, les blessures traumatiques sont plus fréquentes, mais entre 25 et 40 ans, les lésions associées à l’usure des tendons prédominent

Mouvements répétés ou inhabituels

Les mouvements répétés au-dessus de la tête, surtout si associés à la levée de charges, contribuent à l’usure des tendons de l’épaule. Une technique d’entraînement ou de travail inadéquate, ainsi qu’une activité inhabituelle, peuvent également causer l’usure prématurée des tendons

Posture inadéquate

Une posture qui diminue l’espace dans le canal étroit des os de l’épaule, par exemple se tenir avec le haut du dos voûté, favorise la compression des tendons

Blessure préexistante à l'épaule

La présence d’arthrose au niveau de l’articulation de l’épaule peut aussi contribuer à l’usure des tendons

Habitudes de vie

Le tabagisme, l’obésité, ainsi que certaines maladies comme l’hypercholestérolémie, l’hypertension ou le diabète peuvent affaiblir les tendons

Quels sont les symptômes de la tendinopathie de l'épaule?

La tendinopathie de l’épaule se manifeste surtout par une douleur localisée au-dessus de l’épaule ou sur le côté du bras. Cette douleur est augmentée par des activités impliquant des mouvements du bras au-dessus de la tête, par exemple prendre des objets à bout de bras, ou mettre sa main derrière la tête ou le dos. La douleur peut être accompagnée d’une tension musculaire ainsi que d’une diminution de la force musculaire de l’épaule et du bras.

Comment diagnostique-t-on la tendinopathie de l'épaule?

Le diagnostic de la tendinopathie de l’épaule est un diagnostic dit clinique, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de passer des examens ou des radiographies. Votre professionnel de la santé pourra mettre en évidence les symptômes de la tendinopathie à l’aide d’un examen physique.

Dans certaines situations particulières, il se peut qu’un examen radiologique, par exemple une radiographie ou une imagerie par résonance magnétique (IRM), soit utile pour voir dans quelle mesure les structures (tendons, os, muscles) sont atteintes ou pour éliminer d’autres problèmes possibles à l’épaule.

Quel est le traitement de la tendinopathie de l'épaule?

Repos et modification des activités

La douleur doit servir de guide. Il faut essayer d’éviter les activités qui causent de la douleur, par exemple les mouvements répétés au-dessus de la tête ou la levée de charges, tout en évitant d’immobiliser complètement l’épaule.

Glace

Il faut appliquer de la glace au niveau de l’épaule pour 10 à 15 minutes, environ trois à quatre fois par jour au début. Éviter de mettre le sac de glace directement sur la peau : toujours l’enrouler dans une serviette.

Exercices de renforcement

Les exercices ont pour but de renforcer et stabiliser l’épaule. Une description de quelques exercices à faire à la maison est disponible à la fin de cet article. Il est toutefois  recommandé de consulter un physiothérapeute, qui pourra utiliser des méthodes pour réduire la douleur (mobilisations, électrothérapie, étirements, etc.), puis proposer un programme d’exercices adapté.

Anti-inflammatoires

La prise d’anti-inflammatoires diminue la douleur associée à la tendinopathie. Certains anti-inflammatoires sont disponibles en pharmacie. Votre professionnel de la santé pourra également vous prescrire un médicament anti-inflammatoire s’il le juge approprié.

Injection de cortisone

Dans certains cas, une injection de cortisone dans l’épaule afin de diminuer l’inflammation pourrait être nécessaire si les autres traitements n’ont pas été efficaces.

Chirurgie

La grande majorité des personnes souffrant de tendinopathie de l’épaule guérissent sans chirurgie.

Quelques exercices

Il est fortement conseillé de consulter un physiothérapeute qui pourra fournir un programme d’exercice adapté.

Important : tous les exercices doivent être effectués sans douleur.

Exercices de mobilité

Tenir la posture pendant 10 secondes. Répéter l'exercice 10 fois, faire une pause, puis répéter à nouveau 10 fois. Refaire l'exercice deux fois par jour.

Exercise pour la tendinopathie de l'épaule

Flexion de l’épaule

  • S’allonger sur le dos, les genoux fléchis
  • Tenir un balai entre les mains, allonger le bras du côté atteint et le lever vers la tête le plus haut possible en poussant sur le manche avec l’autre main

Rotation externe de l’épaule

  • Placer chaque main sur chaque extrémité du manche à balai
  • En gardant le coude en contact avec le corps en tout temps, écarter la main du côté atteint vers l’extérieur le plus loin possible, en s’aidant avec le manche et le bras sain

Rotation interne de l’épaule

  • Se placer en position debout ou assis
  • Tenir chaque extrémité d’une serviette
  • Placer le bras atteint derrière le dos en s’assurant de reculer la pointe de l’épaule
  • Avec le bras sain, tirer la serviette vers le haut pour lever le bras atteint derrière le dos le plus haut possible

Exercices de renforcement avec élastique

Répéter l'exercice 10 fois, faire une pause, puis répéter à nouveau 10 fois. Refaire l'exercice deux fois par jour.

Rotation interne

  • Se placer debout et attacher l’élastique du côté de l’épaule blessée, à la hauteur du coude
  • Agripper l’extrémité de l’élastique et plier le coude jusqu’à 90 degrés
  • Placer les épaules droites avant de tirer sur l’élastique en approchant la main vers le ventre
  • Tirer l’élastique pendant deux secondes, garder la position pendant deux secondes, puis ramener le bras pendant quatre secondes
  • Garder le menton rentré et le coude fléchi et collé contre le corps en tout temps

Rotation externe

  • Se placer debout et attacher l’élastique du côté opposé à l’épaule blessée, à la hauteur du coude
  • Agripper l’extrémité de l’élastique et plier le coude jusqu’à 90 degrés
  • Placer les épaules droites avant de tirer sur l’élastique en éloignant la main du ventre
  • Tirer l’élastique pendant deux secondes, garder la position pendant deux secondes, puis ramener le bras pendant quatre secondes
  • Garder le menton rentré et le coude fléchi et collé contre le corps en tout temps

Exercices avec une balle ou un ballon

Refaire l'exercice deux fois par jour.

  • Se placer debout, le bras du côté blessé étendu en tenant le ballon contre le mur
  • Tracer lentement les lettres de l’alphabet avec le bras
  • Garder les épaules droites et le menton rentré

Apprenez en plus pour rester en bonne santé

Votre santé

13 Jan. 2020 Conditions médicales

La douleur lombaire

Lire plus
29 Déc. 2019 Conditions médicales

La fasciite plantaire

Lire plus
12 Août. 2019 Conditions médicales

La tendinopathie de l’épaule

Lire plus